Rechercher
  • aymericphotographe

Comité de Gestion patrimoniale de la Forêt de Rambouillet

La Forêt de Rambouillet est une forêt de contrastes où coexistent des milieux très secs et très humides, qui ont pour particularité de recenser un réseau assez dense de ruisseaux et de rivières avec de nombreuses tourbières.



Le massif forestier abritait naguère de nombreuses plantes classées, aujourd’hui dans la liste des espèces à protéger à l’échelon régional ou national. Les notes des botanistes et les comptes-rendus d’excursion indiquent aujourd’hui qu’une partie d’entre elles ont disparu ou se sont raréfiées récemment. De manière générale, la biodiversité a régressé sur l’ensemble du massif.


Devant cette situation, l’ONF a institué en 1988 des réserves biologiques au nombre de vingt couvrant désormais près 1300 ha. Néanmoins, il ne suffisait pas de classer ces milieux en réserve biologique, encore fallait-il que ces parcelles bénéficient d’une gestion appropriée à leur nouveau statut. Le premier objectif fut donc de constituer un Comité Scientifique chargé de conseiller les gestionnaires forestiers dans leurs tâches.

Ce fructueux partenariat a permis d’améliorer les connaissances sur la composition et le fonctionnement des écosystèmes forestiers et d’en préciser les modalités de gestion ou de restauration.


L’élaboration d’un plan de gestion, pour chaque réserve, a pour but d’assurer leur cohérence et la poursuite des efforts une fois les objectifs clairement définis.

Depuis la création des Réserves Biologiques Domaniales, 54 espèces végétales, légalement protégées ont été observées dans le massif forestier de Rambouillet dont 9 espèces protégées sur l’ensemble du territoire national et 45 en Ile-de-France.

78% de ces espèces sont liées aux endroits humides, depuis les eaux libres (étangs, mares, fossés) et les abords des chemins et boisements humides. On sait donc à travers ces quelques chiffres l’importance floristique et écosystémique du massif de Rambouillet.

Les RBD (Réserve Biologique Domaniale) constituent donc un bel outil pour la préservation du patrimoine végétal remarquable du massif.






Site de l'ONF


1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

C’est le 27 février 2009, que Nicole et Jean-Jacques MEYER ont créé pour la première fois, avec le parrainage du C.E.R.F (Centre d'Études de Rambouillet et de sa Forêt) et de la S.P.A. de Plaisir (r